Les Ostensions limousines sont des manifestations religieuses et culturelles connues pour la présentation des reliques depuis l'an 994. A Limoges, Saint Martial aurait stoppé le mal des ardents à cette époque. Tous les 7 ans, ses reliquaires sont vénérés et présentés à la population.

 

 

Pourquoi l'extension de ces manifestations en Creuse, à Crocq ?

Nous sommes en possession d'un magnifique triptyque du 16ème siècle, classé Monument Historique, visible à la chapelle de la Visitation.

Cette oeuvre retrace la vie de Saint-Eloi, natif de Chaptelat, en Haute Vienne.

Il nous est apparu normal non seulement de nous asssocier à cet évenement en le premier dimanche de juillet, fête de la Vierge, mais aussi de prendre en compte les reliquaires important de la communauté de communes.

Saint Eloi, né en 588, était orfevre royal à Paris. Clotaire II puis Daborbert 1er lui confient des responsabilités dans le domaine monétaire en le bnommant trésorier.

Homme de charité, de bonté, il réalise la premiere fondation monastique, l'abbaye de Solygnac en limousin.

En 641, ordonné évêque, il succède à Saint Médart à l'évèché de Noyon-Tournai où il meurt en 660.

Saint Eloi est le patron des orfèvres et des travailleurs du métal.

Qu'il me soit permis au nom de l'association de remercier l'ensemble des personnes qui ont oeuvré à cettre première rencontre à Crocq.

 

Jacques LONGCHAMBON
Le président