chapelle2

 

Selon la tradition un comte d’Auvergne l’aurait faite ériger au XIIème siècle. Centre de pèlerinage, elle s’agrandit peu à peu et fut restaurée au XV, XIXème siècles et plus récemment en 1991.

Ce petit édifice de style roman a porté plusieurs noms: La Chapelle du cimetière, Chapelle Notre Dame du Bon Secours, Chapelle des Marchands en 1762 et enfin Notre Dame de la Visitation (d'après les registres paroissiaux). Au dessus de l'abside se dresse un clocheton hexagonal percé de six baies. Daté également du XIIème, c'est en réalité l'ancienne lanterne des morts de la vieille église de Crocq qui s'élevait près des Tours. Sur le côté sud, les deux portes sont surmontées d'arcs en accolade postérieurs au XIIème siècle.